LA BRÈVE (TRÈS PROFESSIONNELLE) DU JEUDI MIDI

Ouvrir les yeux en se disant que quelque chose ne va pas.

Noter instantanément que l’agitation de la ville est déjà trop intense.

Donner un coup de coude à mon voisin de lit encore endormi.

Lui demander de me filer illico-presto mon Nifone qui sert également de réveil.

(Le Nifone est en charge de SON coté du lit parce que les archis ont super mal placé les prises).

Constater que je devrais DÉJÀ être dans la voiture pour ma réunion de chantier.

Hurler sur mon voisin de lit par ce que « oui, c’est forcément LUI qui a désactivé MES réveils  (J’en mets toujours deux, à dix minutes d’intervalle) et que maintenant je suis dans la mouise. »

Courir à la salle de bain se laver les dents.

Enfiler un t-shirt et un jean sans même changer de culotte.

Piquer une gourde de compote à ma fille.

Démarrer la voiture en croisant les doigts parce que « oui, je suis sur la réserve et j’avais prévu de partir plus tôt pour mettre de l’essence. »

Rouler sur les voies de bus en mode « Je vous emmerde tous ».

Croiser encore les doigts pour éviter la panne sèche (meilleur moyen pour perdre toute crédibilité et ceci pour toujours auprès des clients et des artisans).

Arriver pile-poil à l’heure sur le chantier, souriante, presque fraiche malgré l’absence de maquillage…

…avec quand même une belle trace d’oreiller sur la joue gauche.

(Encore une fois, vous remarquerez que j’ai la délicatesse de ne pas illustrer ce billet)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s