« CHIC & CHOC » OU « CHEAP & BEAUF »?

Quelques pages du calendrier

Voilà la nouvelle année et sa flopée de calendriers.

Celui de La Poste avec ses chatons tout mignons.

Celui des pompiers avec ses grandes échelles pour aller chercher les chatons tout mignons mais très cons coincés dans les arbres.

Et puis pour tous ceux qui comme moi se demandent régulièrement « Mais où sont les femmes architectes? », il y a le calendrier « Chic et Choc » de l’Union des Architectes d’Alsace.

Petit aperçu ci-dessus.

Oh Joie ! LA femme architecte est là, étalée sur les douze mois de l’année au travers de mises en scène dépassées et sexistes:

Au moins de janvier, LA femme architecte n’a pas de tête mais un décolleté vertigineux, métaphore au combien recherchée d’un « architecte initiateur de nouvelles perspectives », et non pas initiatrice, vous l’aurez noté…

En février, LA femme architecte prend des allures de secrétaire sexy et dominatrice (1). Lunettes strictes, chemisier blanc ajusté et cheveux tirés en arrière, tout ça pour frapper un artisan à coup de rouleaux de plans. Une scène sado-maso-soft porn-ultra kitch sensée symboliser le contact constant avec les entreprises. Raffiné, hein?

Rassurez-vous, je ne vous parlerai pas des dix mois restants. Au départ, j’ai cru à une blague. Et puis je suis tombé sur cet article du sérieux Moniteur qui salue l’initiative de la « jeune et blonde » présidente de l’Union des architectes d’Alsace, Justine Knochel. Le journaliste concède que les images sont parfois racoleuses mais « ne prêtent tout de même pas à confusion avec un calendrier de camionneur ». Ouf, on est sauvé-es! Plus loin dans l’article, on apprend que l’initiative fait un buz au sein de l’Unsfa, l’Union Nationale des Syndicats Français d’Architecte, et que certaines fédérations, le syndicat du Rhône par exemple, envisagent de la reprendre à  leur compte pour 2014.

Merde alors! On pourrait être sérieux-ses un instant?

Au risque de passer pour une féministe rabat-joie (Oh wait! Je SUIS féministe!) ce type d’initiative me file la nausée! Non, je trouve ça ni drôle, ni potache!

Sans vouloir verser dans la victimisation, le quotidien des femmes architectes n’est pas toujours rose. Oh! Bien sûr, c’est loin d’être un calvaire que de mettre les pieds dans cet univers majoritairement masculin (surtout le jour où tu débarques sur un chantier!). Mais on n’échappe malheureusement pas aux stéréotypes de genre, sous forme de petites blagues, remarques, attitudes plus où moins digestes. Comment supporter alors l’idée que quelques femmes de la profession  (ce sont les adhérentes de L’UAA qui ont posé pour le calendrier) véhiculent elles mêmes ces clichés misogynes?

Chère Justine, toi qui est à l’origine de cette  vulgaire blague, sais-tu ce que j’ai ressenti le jour où un artisan a refusé de traiter avec moi parce que j’étais une femme?

Sais-tu que lorsque je remplace parfois mon patron en réunion de chantier, j’ai droit à un « Ha ben, on y gagne au change, elle est plus mignonne que son patron! »

Sais-tu qu’en tant qu’architecte débutante, j’ai parfois la sensation de subir la double peine de mon inexpérience et de mon sexe?  « C’est vrai quoi, une nana, ça panne que dalle à toutes ces histoires de ventilation? » 

Sais-tu que certaines de mes amies se font mettre au placard le jour où elles décident de faire des mômes?

Alors s’il te plait, pour 2014, trouve une autre idée. Je sais pas moi, un calendrier qui mettrait en avant des projets de femmes, plutôt que leurs seins.

(1) Vous remarquerez que je suis aussi très forte pour véhiculer des stéreotypes éculés.

Publicités

45 réflexions sur “« CHIC & CHOC » OU « CHEAP & BEAUF »?

  1. très belle découverte meredith
    Je cite: « …se parcourt comme le miroir du quotidien des architectes, transfiguré par le prisme du sourire, de l’élégance féminine et de la communication. »
    Voilà cela vaut bien un OMFG d’un architecte entièrement d’accord avec toi.

  2. Génial ton article… Je suis sur le cul de ce que je viens de découvrir… Mais pourquoi ????? Elles devaient être sous co… Quand elles ont posé pour ce calendrier. ^^

    Ps : à quand un calendrier d’architectes bodybuildés pour les femmes ?

  3. Chère Meredith, chère Consoeur,
    Il va de soi qu’une réponse, puisque je suis citée et interpellée dans ton blog suite à ta réaction plutôt vive à propos de notre calendrier, était souhaitée. J’ai cru également à une blague lorsque la journaliste locale m’a fait part de ton article et de ta réaction. Au fait, je me permets de te tutoyer, cela se fait dans la profession…j’espère que cela ne te choque pas non plus.
    Pour être tout à fait sincère je ne m’attendais pas à soulever une vague de réjouissances à propos de ce calendrier. L’ensemble du Conseil, mais également l’ensemble de l’Ordre des Architectes d’Alsace a pourtant soutenu et porté le projet. Et oui…effectivement nous avons fait le buzz….de façon très positive ! Et c’était bien l’objectif : faire parler de notre Union d’Architectes.
    Je vais donc me permettre de répondre à tes différents paragraphes parce que je pense que cela en vaut vraiment la peine.
    Tu te demandes régulièrement « où sont les femmes architectes? ». Et bien ! Partout non? Nous sommes nombreuses inscrites au tableau, nombreuses à exercer. Nombreuses aussi sont celles qui travaillent en agence et, pour des raisons qui leur appartiennent, ne souhaitent pas porter leur propre agence. Certes nous sommes moins nombreuses encore à ce jour que ces messieurs, mais pour fréquenter la profession, pour être en contact direct avec les différents organismes locaux, régionaux et nationaux…je peux te garantir que nous sommes « belles » et bien présentes et « belles » et bien représentées. Peut être devrais tu sortir un peu plus…
    Je ne m’attarderai pas sur tes commentaires relatifs aux photos et aux légendes du calendrier. Cela ne te fait pas rire, ni sourire. C’est bien dommage. L’humour est une force que l’on possède…ou pas…Et je te confirme, tout particulièrement en cette période plutôt difficile que nous traversons tous (crise oblige), qu’avoir un peu d’humour permet aussi de relativiser certaines situations professionnelles. L’humour aussi est un vecteur relationnel important.
    Je te confirme également que nous avons été sérieux du début à la fin dans ce projet. Et que la qualité du résultat, applaudit par beaucoup, se voit.
    Par contre je ne te trouve ni féministe, ni rabat-joie. Mais bien amère. Navrée d’entendre qu’un artisan n’a pas voulu traiter avec toi parce, soit-disant, tu es une femme. Je pense très sincèrement que si ce Monsieur démarrait déjà les rapports comme cela, tu n’avais aucun intérêt à traiter avec lui. Imagine avec un tel démarrage le chantier que cela aurait pu donner. Des cons il y en a partout. Chez les Entrepreneurs, chez nos Maîtres d’Ouvrages…et chez les Architectes aussi !!
    Je ne sais pas quel âge tu as. Tu dis être débutante. Et bien prends les choses avec un peu plus de recul. Tu vivras mieux ta profession. Ce métier n’est pas évident. Il dense et passionnant. Nous en apprenons tous les jours. Il est tout à fait normal que l’on soit « testée » en début de carrière. Normal aussi qu’on ne comprenne pas tout. Cela s’appelle aussi la formation continue.
    Je ne sais pas ni comment ni où tu as fait ta formation. Ni si tu as travaillé pendant tes études. Je travaille en agence depuis ma deuxième année d’archi. J’ai dû aussi prouver mon intérêts à mes ainés, hommes ou femmes confondus. J’ai bossé dur. J’ai été testé, techniquement autant qu’architecturalement. Eprouvée par des années de galère. Réjouie par des concours remportés. Mais grâce à cela j’ai pu avoir un job de suite, m’associer à 26 ans à l’agence qui m’a accueillie pendant mes études. Et j’en reprends les rennes aujourd’hui. J’ai 35 ans. Et jamais, jamais, je n’ai mis en avant un quelconque problème relatif à mon sexe. Aujourd’hui c’est moi qui embauche. Et bien je teste les jeunes qui arrivent. Parce qu’un jeune fragile ou incompétent ne tiendra jamais…Je m’en contrefous que ce soit un homme ou une femme. S’il n’est pas résistant et ne montre pas de curiosité et d’intérêts sur la mise en oeuvre de ce qu’il projette, cela ne me conviendra pas. Parce que nous ne sommes pas des artistes, mais bien des bâtisseurs.
    J’ai une petite fille de 6 ans. Mes associées femmes ont toutes des enfants et cela se passe merveilleusement bien. Pas facile je te le concède. Mais quelle chef d’entreprise aujourd’hui peut dire que c’est facile de tenir une entreprise, une maison et des enfants !? Rien à voir avec notre métier particulièrement, juste à voir par contre avec la société d’aujourd’hui et l’ambition que chacun met dans son projet de vie professionnelle.
    Sache que je ne mettrai pas ton idée en application. Un calendrier de projet de femmes pour 2014!!? Oui, cela montre bien que tu te sens obligée de prouver encore plein de choses à plein de monde. Si je mets des projets en avant un jour ce seront des projets de confrères adhérents.
    Alors pourquoi avoir « utilisé » des femmes pour notre calendrier ? Parce que tout simplement ça fait parler…
    Alors juste un petit conseil de consoeur. Bosse. Observe. Inscris toi à l’Ordre (si ce n’est déjà fait). Rejoins un syndicat. Parle et apprends des autres. Comme je le fais encore chaque jour et comme je le ferai jusqu’à la fin de ma vie pro. Ne te proclame pas Architecte non plus si tu n’es pas inscrite au Tableau. On est Architecte lorsque l’on paie son assurance, que l’on signe ses permis et que l’on prend ses responsabilités.
    Pour conclure, profite de ta féminité et de ce qu’elle peut t’apporter dans ton travail. Parce qu’une belle gonzesse qui en a dans le crâne obtiendra 15 fois plus de choses sur un chantier que n’importe quel mec bien « équipé ».
    Bien confraternellement,
    Justine

    • « Pour conclure, profite de ta féminité et de ce qu’elle peut t’apporter dans ton travail. Parce qu’une belle gonzesse qui en a dans le crâne obtiendra 15 fois plus de choses sur un chantier que n’importe quel mec bien « équipé ». »

      Zahia

    • « On est Architecte lorsque l’on paie son assurance, que l’on signe ses permis et que l’on prend ses responsabilités. »
      Ah oui quand même… On en est là, chère consoeur, d’où te vient cette idée?
      Il me semblait que tu portais le titre d’architecte à l’obtention de ton diplôme et non pas lorsque tu faisais ton chèque à un quelconque organisme.
      En tous cas, je te remercie beaucoup de tous ces précieux conseils, qui me seront très utiles, à moi petit salarié architecte dplg, … Pas architecte, bah je ne sais plus maintenant, as tu… Pardon, avez vous, (comme je ne paie pas ma cotis, je n’ai pas le droit de faire comme les archis) un petit nom à nous donner, nous les autres…
      Cordialement
      n.
      PS: bravo pour ce buzz

      • Bonjour Nicolas,
        Et…oui quand même nous en sommes là ….depuis… 1977 ! Ne te méprends pas, je suis en pas en train de dévaloriser ton travail, mais je te donne juste la base légale de notre profession. Le port du titre d’Architecte est inscrit dans la loi de 1977 sur l’architecture. Pour porter le titre, il faut être inscrit au Tableau. Salarié, ou non. Etre inscrit signifie beaucoup. Il existe également un code déontologique sur lequel tu prêtes serment lorsque tu t’inscris. Je t’encourage également à le lire.
        Concernant le tutoiement, il m’a été difficile de l’appliquer lorsque j’ai débuté. Notamment face à des architectes bien plus expérimentés et renommés. Mais cela fait parti de la pratique et encourage le rapprochement et l’entre-aide.
        Quant à nos salariés dans les agences, ils nous sont bien entendus indipensables !
        Tu pratiques donc l’architecture aujourd’hui, et je te souhaite un jour si tu le désires de porter le titre d’Architecte. Mais avec cela va la responsabilité du projet, le risque des sinistres, la recherche du travail pour payer tes salariés et te rémunérer toi même et toutes les tâches administratives et de gestion.
        Bien à toi
        Justine

      • un conseil Nicolas : présente toi seulement en tant que « titulaire du diplôme d’architecte », architecte tout court est un titre donné suite à l’inscription à l’ordre.
        (nota : c’est l’ordre lui-même qui donne ce conseil)

    • Merci Justine pour cette lecon de vie adressée a Meridith. Je pense qu elle va en prendre de la graine la ptite grace a vous. Je me permets de vous vouvouyer car je ne fait malheureusement pas partie de l ordre. Je suis d accord avec vous sur votre position sur l humour, encore faudrait il qu il soit fin. Ca me fait penser aux anciens publicitaires bossant pour Banania. Eux aussi ont du se dire que ca ferait vendre d utiliser « l humour » en dessinant un negre aux grosses levres sur les emballages. Au final c est grossier et ca fait vehiculer des apprioris stupides, tout comme votre calendrier a mon sens.
      Ps: soyez pas trop dur avec vos ptits nouveaux quand meme.

      • Bonjour « JayJay »,
        Je suis navrée de voir que certaines personnes confondent dérision et réelle mysoginie. Je ne tenterai pas de vous convaincre, je pense que cela est vain.
        Je me permettrais toutefois de vous faire remarquer que nombreuses sont les personnes publiques, humoristes (et pas tous grossiers) ou autres qui savent utiliser leurs particularités, en rire, pour finalement faire parler d’eux.
        La réelle mysoginie et le harcelement je les ai malheureusement rencontrés. Et croyez moi cela n’a rien à voir avec un calendrier.
        Vous même entretenez ce que vous dénoncez. Dommage.
        Quant à mes « petits jeunes », 2 d’entre eux (1 homme 1 femme) sont devenus mes associés l’année dernière. Un tout nouveau « petit nouveau » vient d’arriver aussi et il partage mon bureau parce que je pense que cela est bien plus pratique pour les échanges….Pas l’impression qu’ils se plaignent de la façon dont nous drivons notre agence.
        Je trouve sympa par contre que vous mettiez autant de coeur à défendre cette jeune fille. C’est son agessivité qui m’a fait réagir. Et c’est sa jeunesse qui vous attendrit peut-être. Je lui souhaite juste de forger un peu sa carapace sinon elle risque de mal vivre sa vie professionnelle, dans le domaine de l’architecture ou pas.
        Cordialement,
        Justine

    • C’est désolant d’apprendre qu’une Union des architectes dépense son temps et l’argent de ses adhérents à fabriquer un calendrier regroupant autant de clichés misogynes et dépourvu de toute sensibilité humoristique, artistique et intellectuelle… Ce n’est qu’un vulgaire manque d’imagination dans la valorisation d’une profession qui se fait constamment maltraiter.
      Chère consœur, je me permets aussi de te donner quelques conseils. Prends connaissance de ce qui a déjà été réalisé pour la promotion de l’architecte par le Conseil National (qui pourtant pourrait en faire plus). Inspire-toi d’un peu de maturité. http://wp.me/p1EKL7-8p
      Je me demande d’ailleurs si l’action de ton Union ne porte pas atteinte à l’intégrité de la profession…
      Confraternellement,
      Lino

    • Bonjour Justine
      Juste un dernier message car nous allons pas polémiquer sur le blog de meredith… J’ai réagi à ton commentaire car je pense qu’il est très réducteur pour meredith et pour l’ensemble des salariés architecte qui travaillent et qui font vivre les agences.
      D’un point de vue légal, comme tu le soulignes, je n’ai pas le droit, oui, d’apposer ma signature sur un permis…
      Néanmoins, saches que nous sommes tous dans le même bateau, nous sommes tous architectes, et nous portons les projets avec tout ce que cela implique (pour ma part depuis 2001) tout comme toi.
      Avec passion et amour…
      Le simple fait d’avoir fait un chèque à l’ordre et prêté serment ne t’autorises pas à nous recaler au simple terme de salarié!
      Je suis architecte, j’en suis fier, et je t’encourage (à mon tour) à changer ce discours malsain pour le bien de tous mais surtout pour tes salariés
      Je te souhaite cependant plein de bonnes choses pour ces années à venir.
      Bien à toi chère consœur

  4. J’ai eu un paquet de nana archi en stage a l’agence et je les ai TOUTES trouve efficaces avec de tres bon rapports avec les entreprises! Je trouve que c’est une profession ou justement peut etre plus qu’ailleurs il n’y a pas de diffrences homme/femme. Je ne comprends pas bien ta reaction Meredith…mais reste cool et ne place pas en victime! Reagis mais positif c’est mieux! Et je ne crois que nos consoeurs montrent leurs seins he he! A+ et detends toi!

  5. Excellente stratégie ! Au lieu de lutter pour changer l’environnement de sexisme ordinaire qui cimente les bases de notre société patriarcale (mais presque), rentre plutôt à fond dans ses clichés, fait la pute pour être 15 fois plus performante.
    Le style aiguisé de la réponse, ce questionnement permanent sur tes compétences et ta légitimité d’archi, ça transpire le requinisme© (j’invente des mots, mais je me suis inscrit à l’Académie Française), l’ambition ego-centrée©, l’éviction d’un idéal collectif.

    Petit quiz pour savoir comment réagir dans son own blog:

    1 – Face aux vestiges comportementaux de l’ancien dieu Phallus ?
    A – Tu luttes ?
    B – Tu subis ?
    C – Tu acceptes et joues le jeu ?

    Tu as un maximum de A :
    Tu traques les « détails » qui échappent aux autres, immergés dans le cuculte© phallique. Ces mises en lumière, même si elles ne touchent qu’une seule personne, participent à leur niveau à faire un pas en avant. Précaution à prendre : apporter un soin permanent à la forme de la dénonciation. En effet, la violence dans sa forme générale, n’ayant de féminin que le genre de son substantif, est souvent considérée comme l’apanage de l’homme. En user de manière trop visible te confronterais à de systématiques accusations de féminisme primaire… la barbe !

    Tu as un maximum de B :
    Tu n’aurais pas autre chose à faire que de faire un blog ? La machine à laver est terminée depuis belle lurette et ça va pas s’étendre tout seul.

    Tu as un maximum de C :
    Je connais un moyen pour avoir 15 fois plus de visites sur ton blog :
    Matériel nécessaire :
    appareil photo numérique
    ta paire de nichons

  6. Tout à fait d’accord avec le commentaire de Jayjay sur les pubs Banania. Votre calendrier rentre dans le meme type de scénario. En tant que femme architecte, je suis moi aussi interpellée par cette idée de calendrier stupide. Justine, vous dites ‘qu’il fait parler ‘ ? Dans ce cas, je ne comprends pas son message. Je suis 100% du coté de Meredith qui évoque les difficultés que les femmes ont parfois à s’imposer sur les chantiers ou dans le relationnel avec les entreprises. Je suis passée par là au début et c’est un phénomène toujours présent 7 ans après mon diplome. Pourtant je ne manque pas de caractère ou d’assurance. Le machisme existe dans le batiment, c’est une évidence et quand il sera révolu, je pense qu’on le saura. Une dernière note sur votre commentaire Justine. Je trouve votre Français très familier. Trop sans doute. Vous avez un poste à responsabilités, vous représentez notre profession. Je trouverais élégant de votre part d’utiliser un vocabulaire un peu plus soutenu sur la toile. En meme temps, quand je regarde votre calendrier, je me dis qu’on n’a sans doute pas la meme définition de l’élégance…

    • Tout à fait d’accord avec ce commentaire…
      Nathalie, architecte, inscrite à l’ordre et payant son assurance mais ne tutoyant pas tout confrère pour autant…

  7. Les « chiennes de garde » sortent du bois !!!!
    Justine, ton calendrier est super, et pour les autres continuez à vous plaindre; c’est pas assez la merde – concentrez vous bien sur des sujets inutiles et des combats d’arrière garde (tant qu’on y est: mariage gay – pma – architectes sexistes etc.).
    Si des nanas pensent avoir du mal dans le job parce que ce sont des nanas, essayez de mettre casquettes et moustaches !!!

  8. Sergio merci de cet éclairage bas du front.
    Oui on est des femmes et on en chie, en archi et ailleurs, salaire de merde, moins de respect, moins de représentation politique et syndicale, on se bat et on a raison et en plus on bosse dur sur le terrain.

    • salut missmu, je suis un mec (jeune) à mon compte et j’en chie aussi ! pas assez de cheveux gris, bas du front etc…en plus je garde les enfants puisque mme travaille en horaires décalés et gagne le tripl de mon salaire !!!! sexisteeeeeee, liberez moi! alors moi les chiennes de garde elles me font rire à se croire dans les années 60 !
      bon WE

  9. Très chère Justine,
    Essaye de montrer plutôt tes projets. A moins que!!! avec ton buzzzzz tu cherches un contrat en dehors de ton Alsace? on peut se demander!!!
    Une parisienne

  10. Chère Madame Knochel, Chère Justine,
    Je trouve que vous n’avez rien compris à la vie.
    Ce n’est pas parce que vous êtes arrivée à une position satisfaisante que le chemin est facile pour toutes et que celles qui subissent des remarques sexistes l’ont cherché.
    Je passe sur le ton maternaliste de votre réaction. Vous avez sans doute beaucoup travaillé, mais vous avez eu de la chance aussi dans votre carrière, puisque moins de femmes que d’hommes architectes deviennent associé-es.
    Et ça, la part de chance, c’est dur à reconnaître, je vous le concède.

  11. Je n’ai aucun lien avec l’architecture et pas d’avis particulier sur ce calendrier, mais je viens de tomber sur votre article et je me permets de réagir.
    Le féminisme, c’est défendre les droits des femmes, pas descendre les autres nanas parce qu’en réalité on se sent mal dans sa peau de femme et qu’on n’arrive pas à la gérer. Etant femme et féministe, je ne vois vraiment pas où est votre problème avec ce calendrier, si ce n’est chercher la petite bête, et dans ce cas, on la trouve vraiment partout, la petite bête 😉 Les femmes sont multiples, et ce n’est pas parce qu’elles ne vous ressemblent pas ou qu’elles ne ressemblent pas à l’image que vous en voudriez qu’elles vous portent préjudice, merci de rester tolérant à l’être humain avant tout. Ce serait un début pour pouvoir prétendre défendre la Femme, et ne pas l’attaquer gratuitement à la moindre occasion permettrait éventuellement une certaine crédibilité. Et puis faut arrêter de voir le mal partout, même si je me doute qu’il faille bien chercher des problèmes quelque part pour remplir son blog, mais si vous avez du temps à dépenser, il y a des causes qui en valent la peine.

  12. Chères consoeurs, chers confrères,
    Pourquoi ne pas louer les actions de certains « actifs » qui se marrent à créer un calendar un peu moins poussiéreux et chiant qu’un calendrier de bâtiments locaux souvent prétentieux de probables professionnels taxés de copinage politique…
    Je trouve l »initiative de ces jeunes femmes excellente! Qui d’autre que des femmes du métier pouvaient se marrer de leur déboires dans le monde professionnel. C’est ma réalité mes amis; quand il faut arrêter les « gars » de chantier en pleine blague de cul dans la cabane parce-que l’ingénieure arrive, quand le maçon reluque le postérieur ou le décolleté de madame l’architecte en douce… Bref, c’est la réalité! Wake up! Remisez votre féminisme et ayons un peu d’humour enfin. Il y a tellement de gens peu drôle autour de nous. Prenez un air grave pour des choses qui en valent la peine au moins.
    Et oui architecte est un titre qui passe par l’inscription à l’Ordre, ceci est un autre débat, celui de la responsabilité professionnelle.
    Enfin, à tout les confrères et consoeurs parisiens, oui l’Alsace est en France, oui les architectes issus des 2 écoles de Strasbourg ont un vrai talent et oui à mon sens vous faites preuve d’amertume en remettant en cause le professionnalisme de certains sur ce forum pour une sombre histoire de calendrier. Open you eyes, open your mind… (PS: je ne suis pas alsacien et n’ai aucun lien avec l’Alsace; en outre je dirige une agence parisienne également…)

    • Cher Antoine,
      En aucun cas, je n’ai remis en cause le professionnalisme et le talent de Justine, et loin de moi l’idée que les archis de Province (et d’Alsace, en France -> joke) sont moins bon que les archis parisiens…
      Je trouve ça dommage de faire des dissociations dans la profession, c’est tout et je ne parlais pas d’un point de vue légal.
      Je suis donc titulaire d’un diplôme d’architecte alors, et ne suis donc pas Architecte.

      En espérant, un jour, m’inscrire à l’ordre, pour ne pas pouvoir signer mes permis car je ne suis qu’un salarié et ne pas engager ma responsabilité car je ne signe pas les permis…
      Voila, il ne me reste plus qu’à vous souhaitez beaucoup de beaux projets et de belles expériences.
      Bien à vous
      PS: si vous cherchez un associé, je suis votre homme (et je m’inscrirais à l’ordre)

  13. Chère Meredith,

    Une chose est sûre, ce calendrier a été réalisé pour faire parler de lui, et… Ô Dieu, ça a l’air de marcher! 😉
    Quelques personnes supplémentaires se demanderont à présent ce qu’est l’UAA, l’UNSFA, qu’est-ce qu’un syndicat d’Architectes…
    On m’a dit une fois « il n’y a pas de bonne ou mauvaise pub, tant que ça fait parler, c’est de la pub » (ou quelque chose comme ça).
    Je me permets de réagir à mon tour, car je fais partie des « modèles » dudit calendrier.

    Déjà.
    « En février, LA femme architecte prend des allures de secrétaire sexy et dominatrice (1). Lunettes strictes, chemisier blanc ajusté et cheveux tirés en arrière, tout ça pour frapper un artisan à coup de rouleaux de plans. Une scène sado-maso-soft porn-ultra kitch sensée symboliser le contact constant avec les entreprises. »
    Bon déjà, elle ne frappe pas l’artisan. Cela ne se fait pas, voyons! L’artisan lui prête seulement son dos pour pouvoir dérouler son plan car la porte de la baraque de chantier faisant office de salle de réunion a été forcée ne s’ouvre plus… et en plus ce n’est pas le mois de février, c’est le mois d’avril, l’image que tu affiches n’est qu’une maquette avant impression. Mais je serais ravie de t’en envoyer un exemplaire si tu me donnes ton adresse!

    Ceci étant dit, penses-tu vraiment que nous ne nous reconnaissons pas dans ce que tu dis? Bien sûr que la position de femme dans le métier n’est pas aisée, qu’il faut avoir du caractère, qu’on se le forge avec l’expérience.
    J’ai le même âge que toi, et dès ma première expérience en agence j’ai été catapultée directement sur chantier. C’était il y a six ans, et depuis, j’ai construit et réhabilité pas mal de m², j’ai fait 2 enfants et monté mon agence toute seule (un peu tout en même temps d’ailleurs). J’en ai chié pas mal depuis toutes ces années, et je continue, mais je l’ai pris comme de l’expérience. Il faut savoir quels sont tes motivations et tes objectifs si tu veux évoluer dans le métier d’architecte, car il ne faut pas espérer au sortir de l’école vivre dans un monde de Bisounours où tu ne fais que dessiner des opéras avec des méga-porte-à-faux qui sont accrochés aux nuages et qui se construisent tous seuls, payés par des magnats qui ont la signature facile sur le chéquier… (note pour les étudiants qui lisent ton blog. car il y en a. j’en ai rencontré).

    J’aime mon métier, et c’est particulièrement pour cette raison que je suis active dans un syndicat d’architectes (oui oui, renseigne-toi sur ce que c’est, ça peut être utile). Syndicat qui malheureusement ne rassemble jamais assez d’architectes (le nombre fait la force), car les architectes sont en général très individualistes et ne savent pas ce qu’est et à quoi sert un syndicat. Pourquoi? Par manque de communication. Et qu’est-ce qu’on a essayé de faire avec ce calendrier? De la com.

    Donc au lieu de « cracher » sur des gens qui essaient avec leurs moyens, en bénévolat, oeuvrer pour leurs confrères (ah tiens oui, c’est vrai, nous sommes une confraternité…), tu devrais essayer de sauver ta profession qui est en train de se faire bouffer de tous les côtés par les législateurs, grands groupes, lobbys, et j’en passe… avec une bonne particpation des médias bien entendu.
    Peut-être un article sur ton blog? 😉

  14. Ahaha, connaissant le niveau des mecs sur le chantier c’est le genre de calendrier qui va se retrouver direct dans la cabane de mon chef de chantier. Et c’est pas pour le côtés potache de la blague je vous l’assure. Enfin si ça vous gènes pas de rabaisser ce que vous êtes pour promouvoir ce que vous faites grand bien vous fasse. Et de lire qu’il faut un sacré caractère ça me fait marrer aussi, vous êtes jeune et avez un discours de vieux, c’est pas du caractère qui faut c’est de la compétence et aujourd’hui sur les chantiers il y’a bien plus de caractère et de caractériel que de compétent. Vous vous êtes forger une si belle carapace que vous vous rendez même pas compte que vous rentrez dans le jeux des stéréotypes du chantier. Je pensais les jeunes architectes (en terme d’age et pas d’expérience), bien plus idéaliste que ça et pensant pouvoirs faire changer les mentalités, faut croire que ça ne sera pas pour votre génération.

  15. Pingback: On achève bien les architectes… | L'Abeille et l'Architecte

  16. Il y a sans doute quelque chose d’inconciliable entre les positions de Meredith et de Justine, peut-être plus dans la forme que dans le fond.
    Il reste que ce calendrier est pour moi une initiative maladroite, mais comment s’étonner alors que la publicité et les médias montrent des femmes nécessairement dans les canons physiques, pour vendre absolument tout et n’importe quoi.
    Même certaines féministes n’ont pas compris combien ce serait gênant de voir représenter partout et pour tout produit, un homme obligatoirement musclé, bronzé, à peine majeur. J’attends de voir ce qu’on dirait si les architectes hommes étaient représentés par ce qu’on peut qualifier de play-boy écervelé, qui mettrait des pantalons moulants et un marcel « pour mettre ses atouts en valeur », dans une relation nécessairement ambigüe avec son patron/sa patronne ou collaboratrice/teur de 20 ans (et autant de kilos) de plus. Où est le travail dans tout ça ? Est-ce sain ?

  17. Je viens de visionner le site de http://www.lesfemmesdubatimentfontparlerdelles.fr/, d’une association dont vous êtes vice-présidente… Mais je vous prie de prendre connaissance des moyens de communications employés pour la promotion de votre association : des calendriers avec 12 femmes dirigeantes de société du bâtiment qui posent pour représenter une profession, ainsi que des posters géants de 1.50 x 2.00, dans le cadre d’une expo itinérante… Par exemple, une femme habillée d’une robe en papier (plans) s’arrêtant au-dessus des genoux, une femme « chevalier » avec son bouclier et son casque en « jupette »…etc. Cela est très bien pour votre association et je vous félicite pour l’originalité de votre action …. Mais,… qu’elle différence y a-t-il entre cette campagne promotionnelle et celle des Architectes femmes, que vous critiquez tant. En espérant que les propos tenus ci-dessus puissent encore trouver une raison d’exister : « Elle est effrayante, cette Justine Knochel! Et non, le calendrier n’est pas drôle, mais en plus de véhiculer de pathétiques stéréotypes, il est aussi absolument ringard. C’est affligeant », car sinon cela reviendrait à critiquer les actions d’une association dont vous êtes, vous même vice-présidente.
    Les 2 actions sont très bien et ont le mérite d’être au service d’une association. Alors pourquoi tant de haine !
    Voir le lien : http://www.lesfemmesdubatimentfontparlerdelles.fr/index.php/articles-de-presse

  18. Pauvre Justine. 947 mots pour démontrer que la médiocrité se vend mieux que l’élégance.
    (Au cas où on ne l’aurait jamais noté.)
    Et croire encore que faire le buzz est synonyme de qualité. Bzzzzzz….
    Joli nivellement par la base, en somme.

    Il y a aussi de mauvaises chansons qui font des tubes, de pathétiques navets qui font de records d’entrées et TF1 des records d’audience.

    Signé : Sophie, architecte, 55 ans, inscrite à l’ordre depuis 1989, à son compte depuis la même année, radiée de l’ordre pour cause de longue maladie, mais toujours architecte, quoiqu’on en pense et qu’on affirme.

    PS : Justine, relis-toi dans 20 petites années, tu te feras sourire. Du moins, c’est le pire que je te souhaite. Si d’ici là tu as cessé de confondre : être et porter un titre.

  19. hello!,I like your writing so much! share we keep up a correspondence extra about your article on AOL? I require an expert on this space to resolve my problem. May be that is you! Looking ahead to look you. fkgbdkfkafdg

  20. Un an après, je découvre ce billet (merci l’abeille et l’architecte), et les commentaires me font plutôt rire.
    Jeune architecte, (je suis alsacienne également, pour aggraver mon cas…)et malgré mon sexe, je suis chef de projet et ai la chance de gérer des chantiers d’importance considérable, de travailler avec des entreprises et des maitres d’ouvrages à qui j’ai du prouver que je n’étais pas un rigolote!
    (Oui oui, 6h30 du mat, les bottes, les casques et les gillets, Dédé, Marcel, les marteaux piqueurs, l’apéro Whisky à 10h30 et tout…)
    Pourtant, (probablement question de caractère!) je n’ai jamais eu le sentiment d’être diminué et même si je pense que Justine va un peu loin, parfois, être une femme m’a permis de diligenter certaines demandes, et d’obtenir des réactions plus positives que mes collègues hommes.
    Toutefois, cela n’est pas le propos et je pense qu’en cette periode de « crise », qui dure maintenant depuis, plusieurs années, on a mieux à faire, mais sérieusement, suis-je la seule à trouver ça affreusement beauf???
    Deja, les archi de province ont du mal à faire parler d’eux, mais si en plus on passe pour les ploucs de services, c’est grave, et je peux vous dire que d’habitude j’ai beaucoup d’humour, mais là, ce n’est même pas tant le coté sexiste, mais bien le côté potache façon bidochon lourd.
    Si encore c’était le calendrier des plaquistes ou des plombiers, mais les archis, franchement…

      • Quand ils ont compris que j’étais plutôt bière, j’ai eu droit à ma blanche, rien que pour moi…(75cl quand même!)
        Mais, oui, pour travailler en bon terme avec mes entreprises, je me joins souvent à eux pour les déjeuners ou les apéros, histoire de pas être l’archi rabat-joie et ça s’est toujours très bien passé!
        Après, tant que le boulot est propre, ils boivent bien ce qu’ils veulent, je ne suis pas leur mère, ni l’inspection du travail!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s