RENTRÉE

Lundi 3 septembre

7H10: Première sonnerie du réveil. Je plonge sous la couette.

7H20: Deuxième sonnerie du réveil. Je maudis la terre entière puis décide que je suis encore large au niveau timing.

7H30: Troisième sonnerie du réveil. Je commence à culpabiliser. Faudrait pas que je sois en retard pour le premier jour de crèche de Jeanne. Je replonge sous la couette.

7H48: Ce putain de réveil n’a pas resonné. Je saute du lit et zigzague jusqu’à la chambre de la petite.

7H50: J’extirpe ma fille des bras de Morphée, qu’elle a du mal à lâcher.

7H53: J’installe Jeanne sur sa chaise haute et lui sers son petit déjeuner.

7H58: Je file à la salle de bains pour une douche de trois minutes maxi, lavage de dents compris.

8H05: Je sors de la salle de bains en enfilant mon jean pour constater que Jeanne a étalé le contenu de ses Petits Filous sur la table et ses cheveux. Elle finit tranquillement de boulotter sa tranche de brioche en écrasant son demi abricot sur son genou gauche.

8H06: Je check l’heure. En fait il est 8H18. Certainement une faille inter-temporelle au moment de la douche.

8H22: Je débarbouille Jeanne et l’installe sur son pot.

8H24: On attend toujours le pipi.

8H26: Je tire enfin la chasse d’eau.

8H27: Habillage du puceron. La tenue a été soigneusement sélectionnée la veille. C’est la rentrée, quand même!

8H34: Installation de la môme dans la poussette et chargement du pack crèche: couches, chaussons, doudou et sucette en cas de grosse déprime.

8H35: Départ pour la crèche après le câlin-à-papa.

8H37: Petit sprint pour gagner quelques secondes. Je ralentis le rythme au bout de 100 mètres environ, déjà essoufflée.

8H39: Je profite des derniers mètres pour rappeler à Jeanne les quelques règles à suivre en collectivité: Ne mords surtout pas l’éducatrice, ok? Mais si un grand te cherche, t’hésites pas à lui en décrocher une, hein? Et surtout pas besoin de faire « tchintchin » avec le verre de lait à 10 heures, c’est pas l’apéro, d’accord?

8H42: destination finale en vue. Un groupe de jeunes femmes papote devant la porte. Certainement des mamans qui viennent de laisser leurs mioches.

8H43: Surprise! Le rideau de fer de l’entrée est encore baissé. Me dis pas que cette foutue crèche n’ouvre qu’à 9H00… Je vais être encore à la bourre pour aller bosser! 

8H43M35s: Devant mon air interrogateur et  légèrement agacé, une des jeunes femmes me demande si elle peut faire quelque chose pour moi.

– Euh, oui, je viens déposer ma fille à la crèche…

– Mais madame, la rentrée c’est DEMAIN! Aujourd’hui, c’est seulement la réunion de préparation avec les éducatrices et la directrice. 

– Ah oui, bien sûr! On…on avait décidé de faire une sorte de…comment dire… de répétition générale, avec ma fille. Vous voyez? Une sorte d’avant première.

8H45 : Après une belle série de jurons soigneusement intériorisée, je fais demi-tour pour une dernière journée de bullage mère-fille avant la vraie rentrée.

En tête de ce billet, une photo de la crèche Philippeville réalisée par l’Agence r2k . Le projet est lauréat 2010 des Lauriers de la construction bois
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s