RÉACTIONS EN CHAÎNE

À l’agence, nous travaillons pour un groupe d’agriculteurs fatigués de vendre leur salade verte sur les marchés.

Ils se sont donc associés pour acheter un vieil entrepôt désaffecté, que l’on transforme en local de vente directe. (Directe parce que la salade verte va directement du producteur au consommateur, pour ceux qui n’auraient pas compris.)

C’est beau, c’est bio, c’est bien…

Avec Big Boss, on pensait mener ce projet de manière assez simple, en interne, genre: « Y a rien de compliqué, on va gérer ! »

SAUF QUE…

Comme nos clients avaient besoin d’argent, ils sont allés voir une banque pour un prêt,

Qui dit prêt, dit assurance dommage ouvrage (qui t’assure en cas de pépin )

Qui dit assurance dommage ouvrage, dit bureau de contrôle (qui assure à l’assurance qu’il n’y aura pas de pépin)

Qui dit bureau de contrôle, dit bureaux d’études (qui assurent au bureau de contrôle qu’il peut assurer à l’assurance qu’il n’y aura pas de pépin)

Ah, et autre chose: est-ce que je vous ai parlé de la nouvelle réglementation parasismique et des études supplémentaires qu’elle implique? Une étude de sol G12, avec un sondage à la pelle, trois essais dynamiques…

Honnêtement, ça fait beaucoup d’argent et de temps à déployer pour une réhabilitation de 250 m2.

Mais aujourd’hui, dans notre métier, le bon sens ne suffit plus. Il faut des normes et des législations pour caution.

Évidemment on s’y colle, parce que si dans quelques années une poutre métallique vient écraser une cagette de tomates ou la tête d’un client, on finira pas en prison. Mais on s’y colle surtout parce qu’avec toutes ces précautions, la probabilité qu’une poutre métallique vienne écraser une cagette ou une tête frôle le zéro.

Mes pauvres agriculteurs! Embarqués dans cette galère , ils se disent que finalement c’était pas mal les marchés pour vendre leur salade verte : deux tréteaux, une planche et BASTA!

Crédit photo : Givikat

Publicités

2 réflexions sur “RÉACTIONS EN CHAÎNE

  1. Et oui, il faut bien trouver des occupations à tous les jobs (inutiles) qui permettent d’employer des gens qui sortiront ,du coup, des mauvais chiffres de notre gouvernement.

    En tout cas, leur initiative est tout de même très bonne. o/

  2. pas d accord avec toi, Cutkzig, sur les jobs inutiles… on voit les effets devastateurs dans certains pays, qd le moindre tremblement de terre fait s effondrer des batiments et enfouis des centaines de civils… vive les jobs « inutiles » d ingienierie et un peu de calculs sismiques!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s