LEGO À GOGO

Avertissement :  Je vais vous parler de Lego (c’est dans le titre). Les plus snobs d’entre vous crachent sur les jouets en plastique (ça m’arrive parfois) et s’orienteront donc plus volontiers vers le Kapla: c’est en bois, c’est écolo-bobo et c’est par .

Mais revenons à nos briques.

Monsieur K et moi sommes fans de Lego, comme tous les enfants (que nous sommes encore) et comme tous les architectes (que nous tentons d’être).

En faisant un petit tour du web, j’ai pu constater avec bonheur que le Lego continue à faire rêver  et à inspirer les adultes. Je vous propose donc une petite revue en images du Lego dans tous ces états.

Il y a d’abord la version « officielle » du Lego pour adultes. Lego Architectures se propose de reproduire une série de bâtiments et monuments emblématiques. Ça va de l’Empire State Building au Musée Guggenheim de New-York, en passant par la maison Farnsworth de Mies Van Der Rohe. D’ailleurs, c’est  peut-être lui qui a inspiré cette collection, avec cette petite phrase : Architecture starts when you carefully put bricks together. (Faut pas nous prendre pour des lapins de trois semaines, Mies… Si c’était aussi simple l’archi, ça se saurait!)

Pour info, Lego propose sur son site un vote pour les prochains modèles : La Tour Eiffel, Le phallus londonien de Norman Foster ou encore l’ensemble  Habitat 67 de Moshe Safdie (à mon sens le plus en phase avec l’esprit Lego).

Viennent ensuite les détournements, à commencer par les designers, qui assemblent de la brique pour meubler nos intérieurs. De la cuisine…


… au bureau!

La cuisine a été crée par le studio parisien de graphisme/design Munchausen (Simon Pillard et Phillipe Rossetti). Il s’agit d’un îlot Ikéa recouvert d’environ 20.000 briques. Quand à la table de conférence elle a été construite pour et par l’agence de communication irlandaise Boys & girls à partir de 22 742 briques (précisément). Vous pouvez voir la vidéo du montage en stop motion sur le blog Next Dope.

Lego nous habille également de la tête au pied grâce à J.C de Castelbajac et sa casquette New Era (tellement années 80!) ou encore Finn Stone et ses stilettos Leg-go (en micro édition: 12 paires seulement!)

Il y a aussi les acharnés de la briquette, qui retrace 2011 en Lego en recréant des scènes emblématiques de l’année passée. C’est un groupe Flickr, donc libre à vous de Legofier / Legoliser (?) un évènement marquant! Personnellement, J’ai un faible pour le mariage de Kate et William, ainsi que pour la présentation de l’Ipad par  feu Steve Jobs :

Et pour finir, l’idée GÉ-NI-ALE et tellement poétique de l’artiste allemand Jan Vormann, qui rénove par petites touches colorées de vieux édifices… L’ensemble du projet est à découvrir à travers son site Dispatchwork, qui répertorie ses micro-interventions à travers le monde, de Tel Aviv…

….à Toulouse.

Je vous reparlerais certainement de Lego dans un futur proche.  C’est la folie à la maison : Monsieur K monte et démonte sa Maison sur la cascade (Lego Architectures) , il vient d’achever un énooooorme Space Invader en briques pour la chambre de notre fille, et planche actuellement sur un système de plinthes en Lego…

J’ai maintenant à la maison un monomaniaque de l’assemblage, un obsédé de la brique. Help!

Publicités

6 réflexions sur “LEGO À GOGO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s